03 octobre 2013

AD intérieurs 2013 : Métamorphose





AD Intérieurs 2013 est une exposition organisée par le magazine AD à l’Enclos des Bernardins avec le soutien de FENDI et EMERIGE, mettant en avant les talents, les tendances et les savoir-faire de la haute décoration.
Après le succès des trois premières éditions et forte d’une fréquentation en hausse – 10 000 visiteurs en 2010, 12 000 en 2011 et 15 000 en 2012 –, la manifestation met cette année en scène le talent de 15 décorateurs conviés à métamorphoser un hôtel particulier du XVIIe siècle, entre cour et jardin. Une demeure parisienne agencée comme un véritable lieu de vie, que découvre le visiteur en parcourant salons, chambres à coucher, salles à manger...

Métamorphose, n.f. (gr. meta, après, et morphë, forme). Changement d’une forme en une autre. Prenant au pied de la lettre la définition du dictionnaire, les décorateurs invités par AD pour l’exposition AD Intérieurs, 4e de ce nom, ont métamorphosé l’Enclos des Bernardins, somptueux et rigoureux édifice du XVIIe siècle situé en plein Paris. En tout, 14 pièces réinventées théâtralement, en toute liberté de style et d’esprit. Chambres, salles à manger, salon, cuisine… jusqu’au jardin sont devenus, au-delà de pièces à vivre, des espaces à rêver



Le “salon de musique” de Pierre Yovanovitch



Le créateur. Architecte d’intérieur, Pierre Yovanovitch développe des espaces rigoureusement composés mais subtilement réchauffés par des matériaux nobles et des tonalités douces. Sols, mobilier, luminaires... tout relève chez lui du sur mesure, pour définir un luxe sans ostentation.



 L’espace. Pierre Yovanovitch enflamme le classicisme à la française pour mieux le raviver. Un piano Pleyel calciné par Maarten Baas acquiert une radicalité nouvelle. Une imposante cheminée en gypse s’orne de volutes s’élevant comme de la fumée ou des notes de musique. Des volutes que l’on retrouve en dessin sur un tapis. Autant d’éléments symbolistes qui s’intègrent en douceur dans un salon empreint de sérénité. Éléments du passé et esprit contemporain se répondent en parfaite harmonie.














Les pièces-maîtresses du salon classique – piano à queue, grande cheminée et fauteuil – mais en version inédite et rare: le piano est carbonisé et signé Maarten Bass, le fauteuil une explosion de métal doré. Radical et élégant.






Le “salon - salle à manger mythologique” de Bruno Moinard


Le créateur. Architecte, Bruno Moinard est réputé pour ses agencements contemporains, épurés, chaleureux et élégants. Il signe les boutiques Cartier – plus de 340 en dix ans – et livrera à la rentrée le futur siège social de Balenciaga dans le 7e arrondissement. En plus des magasins de luxe et des demeures privées qu’il réalise entre Shanghai et Casablanca, il développe actuellement sa première ligne de mobilier Bruno Moinard Edition.







La pièce. Les Métamorphoses d’Ovide, long poème épique sur les origines du monde gréco-romain, inspire à Bruno Moinard une pièce recouverte de métal perforé rétroéclairé où des ombres mouvantes s’animent comme des esprits. Au milieu de ce décor, entre une table triangulaire rigoureusement architecturée, une banquette et quelques chaises, se tient… Pégase, toutes ailes déployées, en train de prendre son envol.









Avec les Métamorphoses d’Ovide comme inspiration, Bruno Moinard invente un salon nocturne, encadré de parois-moucharabieh à motif végétal, que se partagent un sofa-coquillage tout or, un taureau noir de jais et une table à l’épure organique.



AD a donné carte blanche à ces designers pour investir 14
pièces de cet édifice. Le résultat est assez théâtral et magique.
Une invitation au rêve...

La semaine prochaine je vous inviterai à découvrir deux nouvelles pièces et vous parlerai de leurs créateurs














Décoratrice d'intérieur
Home stager
Graphiste 3D
www.ateliercoraliereynard.com



3 commentaires:

  1. Très intéressant !
    J'ai hâte de voir la suite !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe, un très belle idée et un lieu à découvrir ! Merci Coralie !
    Corinne , si tu peux y aller, tu as de la veine !

    RépondreSupprimer
  3. L'exposition est terminée !!! J'y suis allée en septembre juste après maison et objets ;-)

    RépondreSupprimer