15 septembre 2013

Au revoir et merci Monsieur Miyazaki

Qui êtes-vous Hayao Miyazaki ?

Je ne suis ni critique de cinéma, ni experte en audio visuel. Juste une admiratrice fan de dessin, de fantastique, de manga, de cinéma. 
 
J'ai lu l'article de Didier Peron vous concernant sur le site de Libération Next Cinéma et je m'aperçois que de nombreuses personnes ont vu vos magnifiques films d'animation  sans vraiment vous connaître. Moi y compris !


Né à Tokyo au Japon, le 5 janvier 1941  vous êtes un dessinateur de manga, un réalisateur de films d’animation japonais et  co-fondateur du Studio Ghibli


 Le monde entier vous connait mais c'est surtout au Japon que vos films battent des records d’affluence.

Vous nous avez émerveillé avec vos fabuleux longs métrages et c'est grâce à Princesse Mononoké en 1999 que le public occidental vous découvrira. Ce film d'animation japonais, produit en 1997 par le studio Ghibli est classé dans le genre : Romantique / Aventure / Fantastique / Mythologie.

On a tout dit !

Princesse Mononoke est un récit épique et bouleversant se déroulant au Japon de l'ère Muromashi (XVème siècle). Il nous conte l'histoire du jeune Prince Ashitaka qui, frappé d'une malédiction mortelle, doit quitter son village dans l'espoir de trouver une réponse à son mal. Dans sa quête Ashitaka sera témoin d'un conflit et s'impliquera dans la guerre cruelle que se livrent les humains et les dieux de la forêt ...
Sources : CINEMA PASSION


En 2006, le magazine Time vous désignait comme l’une des personnalités asiatiques les plus influentes des soixante dernières années.

Vous avez contrôlé dans les moindres détails tous vos films. Vous avez dessiné vos personnages et   les décors avec  des mises en scènes éblouissantes.

Visionnaire, certainement,  pour avoir anticipé des  désastres écologiques  tels que les spores toxiques dans le film Nausicaä de la vallée du vent ou la déforestation dans Princesse Mononoké.

Combien de nos enfants, pour ceux de ma génération,  ont découvert entre 1974 et 1979  la trilogie de Heidi ?

Mythologiques et fantastiques, les récits  de Hayato MIAYAZAKI n'en sont pas moins modernes. On ressent dans ses films  la poésie,  l'aventure et l'énergie débordante de héros et héroïnes qui émerveillent les spectateurs de tous âges.
*
Nous attendons avec impatience votre dernier film qui sortira le 15 janvier prochain :
 « Le vent se lève, il faut tenter de vivre »,





Votre ami Isao Takahata,


est un  réalisateur japonais de dessins animés dont la notoriété en occident vient principalement de son film : Le Tombeau des lucioles (1988)) ,......




........ Mais c'est à vous deux que nous devons « Heidi, petite fille des Alpes » réalisée entre 1974 et 1979.

Nos jeunes générations, et nous avec, avons découvert cette série à la TV en France, en décembre 1978 dans l'émission des Visiteurs de Noël sur TF1. 
Elle est rediffusée sur France 5 dans Zouzous depuis avril 2012.
film de Hayao Miyazaki et Isao Takahata
HEIDI fille des alpes
« Heidi, fille des Alpes » est une série télévisée d'animation japonaise en 52 épisodes de 24 minutes, produite par le studio Zuiyo Eizo (futur Nippon Animation) et diffusée sur Fuji Television en 1974. Réalisée par Isao Takahata, le layout était assuré par Hayao Miyazaki.

 Votre filmographie est impressionnante. 

Je ne reprendrai ici que vos longs métrages en tant que réalisateur et scénariste, pris sur le site du studio Ghibli où nous pouvons voir les bandes annonces, tels que : 

Le château de Cagliostro en 1979
Sources : Cinemapassion.com


Nausicaä de la vallée du vent, en 1984
Ajouter une légende
Le château dans le ciel , en 1986
Sources Site : je dessine.com

Mon voisin Totoro,  en 1988

Sources Site : je dessine.com

Kiki la petite sorcière en 1989
Sources Site : je dessine.com

Porco Rosso, en 1992


Princesse Mononoké, en 1997
Sources Site : je dessine.com

Le Voyage de Chihiro, en 2001
Sources Site : je dessine.com

Le château ambulant, en 2004


Ponyo sur la falaise en 2008
Sources : Site je dessine.com

Prochain et dernier film annoncé : 

 "Le vent se lève" est un film d’animation japonais, sorti au Japon le 20 juillet 2013.

Ce film est une biographie inspirée de la vie de Jirō Horikoshi, le concepteur des chasseurs bombardiers japonais Mitsubishi A6M, appelés « Chasseurs Zéro »



Vos thèmes de prédilections sont la relation de l’humanité avec la nature, l’écologie et la technologie et la difficulté pour rester un pacifiste dans un monde qui se déchire. 

Dans vos films, ce sont le plus souvent des jeunes filles ou des femmes fortes et indépendantes qui sont les héroïnes. Vous avez œuvré pour prouver que les sociétés valorisant les femmes sont celles qui réussissent le mieux. ».

Vos œuvres sont accessibles aux enfants comme aux adultes.

Au Japon, vous êtes considéré comme l’égal d’Osamu Tezuka (Sacré au Japon « Dieu du manga » et grand auteur populaire ayant influencé de manière décisive la destinée d’un art (l’animation), d’une industrie (les mangas) et d’une culture. En Occident on vous compare souvent avec Walt Disney (bien que vous soyez bien différents).

Vos films resteront encore longtemps dans nos salles,  nos esprits et  nos cœurs.

Bonne retraite...puisque c'est votre choix. 
Sources : Cinenews.be
Quand à nous............. 

6 commentaires:

  1. hooooo totoro <3 <3 ma fille l'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui Fédora....totoro c'est génial. Mes 2 enfants qui ont maintenant 35 et 32 ans
      sont encore accros aux films de Miyazaki et j'avoue....moi aussi. Mais ça....vous le saviez déjà ! Amicalement

      Supprimer
  2. Super ton article Anne-Marie ! Nous connaissons tous au moins un de ces films, sortes de madeleines de Proust pour plusieurs générations... à commencer par Heidi en ce qui me concerne :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Corinne. Tu étais toute jeune au début de Heidi... ! on en a passé des aprèms à regarder les séries...et attention...fallait pas les râter. A l'époque il n'y avait pas de "replay". bises et à un de ces jours.

      Supprimer
  3. J'adore le pilote à tête de cochon !
    Miyasaki n'a pas peur de s'attaquer à l'histoire mouvementée de son pays , Le vent se lève est carrément une fresque historique ! A voir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument ! Je me demande si quelque part Miyazaki n'a pas bousculé mon subconscient depuis toutes ces années. Ca pourrait expliquer ma passion pour l'histoire.... J'ai hâte de voir son film

      Supprimer