16 juillet 2013

Ron Mueck à la fondation Cartier : l' humain dans sa vérité toute nue ...

Décidément la création artistique contemporaine ne cessera jamais de m' étonner !


Regardez un peu l'étrangeté du travail de Ron Mueck :

ce sculpteur australien se prend pour un dieu, il travaille la "pâte humaine" et produit non plus des créations mais des créatures... et ce faisant il nous renvoie à notre stricte vérité.



Et quel trouble provoqué chez le visiteur !



La recherche du détail est poussée à l'obsession, les textures et les couleurs sont si parfaites que les chairs semblent palpiter, et peut-être même que ces êtres-là contiennent un coeur qui bat !

Mais ici, pas de sublimation, pas d'ornementation, pas de maquillage ! Nous sommes face à nous-mêmes, nous n' échapperons pas à nous voir tels que nous sommes ! Et au miroir grossissant, encore !



Car en plus d' être voyeurs, nous nous retrouvons lilliputiens face à des géants.

Couple de retraités à la plage, chacun mesure 4m !
Et impossible alors d' ignorer les détails qui fâchent, les rides, les poches sous les yeux, les chairs qui s'affaissent avec l'âge, la bedaine qui pointe... Impossible d'ignorer non plus la douceur d'un regard ou l'abandon d'une posture.

Bref, la condition humaine dans toute sa dramaturgie.

Ses thèmes sont parfois dérangeants et provocateurs, la grossesse, la naissance, la vieillesse, la violence .


Nous nous retrouvons alors témoins presque gênés de cette intimité, pleins d'émotions contradictoires, fascination et répulsion devant cette absence de pudeur et d'artifice. Nous sommes spectateurs de notre propre vie...

un grand moment de vie


"Une fille"


Un regard cru et lucide, mais qui reste pourtant plein de tendresse pour ses frères humains ...


"Youth"













Ron Mueck a commencé en créant des poupées et des marionnettes, il a travaillé pour des émissions de télévision pour enfants, pour le Muppet show et pour le cinéma.

Mais depuis une vingtaine d'années il se consacre à sa carrière purement artistique.

Vivant à Londres de manière plus que discrète, presque secrète, il travaille au silicone, à la résine polyester et à la peinture à l’huile, avec de vraies implantations de cheveux, et de vrais vêtements spécialement créés en taille hors norme.


Son travail est extrêment lent et minutieux, et il ne produit que très peu de pièces par an, qui sont très prisées des collectionneurs.


L'artiste à l'atelier.

Nous pouvons d'autant plus apprécier que, du 16 avril au 27 octobre 2013, la fondation Cartier pour l'Art Contemporain accueille à Paris 9 des créatures de Ron Mueck.

Une visite fascinante et troublante, et à fortes sensations !


De très nombreux visiteurs ont déjà osé, et vous ?
Et si c'est votre cas, qu'en avez vous pensé ?


Martine Belmon
Artiste Peintre
Décoration murale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire