05 juillet 2013

Du jaune... oui mais ...

Or, poussin, canari, soleil, citron, tournesol, moutarde, mimosa, citron, les mots ne manquent pas pour évoquer cette couleur primaire symboliquement associée à l'énergie, la joie, mais également à l'orgueil et à l'infidélité.
Pourquoi faire aujourd'hui un focus sur cette teinte me direz-vous ? Tout simplement parce que cela fait un moment que le marketing tente de nous refourguer le jaune en couleur tendance. Et c'est en passe de marcher.

Souvenez-vous, l'été dernier, les magazines, féminins en particulier, nous vantaient le jaune comme la couleur de la saison. Raté ! Je n'ai pas le souvenir - et je ne suis pas la seule - d'avoir vu des vêtements jaunes portés en masse en 2012. Davantage de teintes orangées, vitaminées ou sourdes. Je parle ici des vêtements puisque les tendances de l'habillement ont un cycle beaucoup plus court que la décoration. Qu'à cela ne tienne, on recommence à l'été 2013. Et, surnageant d'un flot de teintes "corail" le jaune dans sa version soleil, limite fluo tient bien la route...

Et dans la déco, alors ? Les publications nous vantent les grands aplats jaunes, en mode graphique et design. Histoire d'habituer nos pupilles au retour du soleil sur nos murs et ailleurs ? Eventuellement...



Nuancier Colors Castorama 2013

 D'ailleurs, une enquête menée par les peintures Dulux en début d'année, nous apprend que le jaune est la couleur la plus vendue dans le monde actuellement. La teinte se vend bien, à condition de ne pas l'appeler par son nom générique, "jaune" mais lui attribuer une nuance "vanille", "champagne", "bouton d'or", évocatrice et positive.



Murs vanille, très fin des années 80




Sur le terrain ? Au cours de mes formations, quand je demande aux vendeurs si la peinture jaune a du succès auprès des clients, les réponses sont mitigées, surtout du côté de la Provence où ils ne se sont toujours pas remis de l'explosion des couleurs chaudes, orangées, soleil, etc, des années 1990. "Ce n'est pas assez loin dans le temps pour que l'on aie envie de s'y remettre".. Pas faux !

Et puis aussi, il faut faire attention avec le jaune sur les murs, on peut s'égarer assez vite dans le kitsch, le tonique usant et quelques autres faux pas décoratifs, exemples :




Comme le salon de ma grand-mère...


Inspiration gilet jaune avec bandes fluo...


 Ca pique les yeux !
 En revanche, dans une pièce annexe comme la salle de bains, le jaune prend tout son relief


Surtout, il est préférable, je pense, de le jouer en touches, comme sur cette page du catalogue AMPM hiver 2013, où il prend des allures dorées, un peu moutarde aussi, beaucoup plus chic !


 Agréablement dosé et nuancé, c'est juste top !
Image du très joli blog  


Maintenant, je redoute le retour du saumon, de l'abricot, de ces couleurs mièvres des années 1985-1995, car je sens frémir le fameux "coquille d'œuf", star de nos murs de cette époque... Help !!!

 

2 commentaires:

  1. Je te sens sceptique sur ce coup là ! Personnellement , je trouve que le jaune c'est tellement lumineux , mais c'est vrai qu'on tombe facilement dans le côté "soleil de provaaance " ... (avec l' acceeaant)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as tout à fait raison ! Tout est question d'équilibre...

    RépondreSupprimer