16 juin 2013

Les Arts de la préhistoire

Doit-on dire Art pariétal ,  rupestre ou encore  préhistorique ?

Je ne sais pas si la notion d'art peut vraiment s'appliquer aux représentations graphiques que nous ont laissées nos ancêtres il y a plus de 10 000 ans. 

Peut être sommes nous loin de la réalité et les dessins préhistoriques ont-ils une signification que nous ne connaissons pas encore. 

Pour tous les artistes, d'aujourd'hui et d'hier, ces dessins ont de l'importance tant sur le plan de la figuration d'une époque remontant au début de l'humanité que pour leur signification. L'art visionnaire n'intègre-t-il pas cet art dans ce qui pourrait être  notre inconscient collectif ?


salle des taureaux - Grotte de Lascaux
En attendant, d'après les documents que j'ai pu lire, Art Préhistorique, rupestre ou pariétal sont bel et bien différents.  Par contre, l'Art pariétal est paléolithique. Le saviez-vous ? Moi non.

Le terme « art pariétal » désigne tous les dessins ou œuvres d'art réalisées par l'homme des cavernes (homo sapiens) et la plupart des auteurs l'opposent aujourd'hui à l'art rupestre (art sur rocher ), à l'art mobilier (que l'on peut déplacer) et à l'art sur bloc.

Pour mieux comprendre, cela a été divisé en 2 parties : L'Art Immobilier et l'Art mobilier.

Art immobilier : 
art rupestre, 
art pariétal, 
art sur bloc par gravure,peinture (à base de pigments minéraux : terres d'ocres, argiles rouges et jaunes, oxyde de fer, craie ; pigments organiques : noir d'os calcinés, noir de charbon de bois).
Le plus ancien atelier de fabrication de pigments date d'il y a 100000 ans au Middle Stone Age.

Art mobilier :
outils et armes (bâton percé, propulseur à crochet,spatule, lampe à graisse, harpon, pointe de sagaie), parures et bijoux suspendus sur le corps ou attachés à un vêtement (le plus fréquent sont les perles, pendeloque, contour découpé, rondelle en os percé, bracelet, diadème ; 
colliers formés de coquillages (les plus anciens datés à ce jour sont une parure de coquillages à Blombos vers 82 000 ans), dents, craches de cerfs), plaquettes gravées, sculptures (figurines, Vénus paléolithique), poteries, etc...
L'article "Mea culpa d'un sceptique" publié par le préhistorien Émile Cartailhac en 1902 contribue à la reconnaissance scientifique de l'art pariétal paléolithique comme une forme d'art à part entière.
Il fut le premier à enseigner l'archéologie préhistorique dès 1882.
Merci à lui !


Art paléolithique et néolithique :

Le champ de l’art avant l’histoire est vaste. Il se divise en deux sections correspondant aux deux grandes périodes chronologiques. 


L’art paléolithique comprend l’art pariétal localisé dans la profondeur des grottes, hors de portée de la lumière du jour et l’art mobilier sur support organique ou minéral.
Découvrez, sur plus de 77 000 ans, la chronologie de l'art pariétal...(sources Hominides.com)

"Tapi au fond des grottes, l'art pariétal, invisible, attend un rayon de lumière pour pouvoir s'exprimer...
Pour le contempler il faut parfois parcourir des centaines de mètres sous terre en apportant sa propre source de lumière.
Sans les techniques d'éclairage d'aujourd'hui, l'homme préhistorique devait surmonter ses peurs et faire le même chemin dans une obscurité angoissante...
Il utilisait parfois les aspérités des parois pour mettre en relief ses représentations...".(sources Hominides.com)



Art Pariétal - Grotte de Lascaux

L’art néolithique dit rupestre se manifeste dans des abris sous roche peu profonds, à la lumière du jour.

Art Rupestre - Chili
Centre de Recherche et d'Etudes pour l'Art Préhistorique Emile Cartailhac





Vous suivez toujours ? ...Bien

Pour en savoir plus......cliquer sur suite !






Émile Cartailhac (1845 - 1921), est un préhistorien français qui a contribué à faire admettre l'existence d'un art pariétal paléolithique après l'avoir mise en doute.
Il fut le premier à enseigner l'archéologie préhistorique dès 1882.


Des grottes ornées principalement en Europe

Les principaux sites d’art pariétal se situent en France et en Espagne.

 En France,  trois régions principales : 
- le Périgord (LascauxFont-de-Gaumeles Combarelles, Rouffignac…), 
- les Pyrénées (Niaux, le Tuc d’Audoubert, les Trois-Frères, Gargas…) 
- la vallée du Rhône ( CosquerChauvet…). 

(et quelques sites isolés, Arcy-sur-Cure dans l’Yonne, Gouy sur la basse vallée de la Seine, Angles sur l’Anglin dans la Vienne, Pair-non- Pair en Gironde. 



ART PARIETAL EN FRANCE : sources Paleo revues


En Espagne les principaux sites sont groupés en Espagne Atlantique : 
Altamira, 
Tito Bustillo, 
Covalanas… 
des sites moins nombreux sont également connus dans le Centre (Atapuerca, Casares) et dans le Sud : 
La Pileta, 
En Italie :
 Quelques grottes ornées du Paléolithique au Sud :
 Romanelli,
Levanzo, 
Adduara.


Quelques-uns des exemples les plus connus 
d'art pariétal du Paléolithique supérieur 
européen.

Vingt mille ans avant notre ère
des hommes tracèrent leurs premiers dessins dans les grottes de Lascaux


Ils inventèrent les premiers signes écrits : Les Pétroglyphes . 

Un pétroglyphe est un dessin symbolique gravé sur de la pierre (surface rocheuse à l'état naturel). Le terme provient des mots grecs petros (ou petra) pour pierre et grecs glyphein pour gravure.



Pétroglyphe (sources Wikipédia)

Un pétroglyphe n'est donc pas un pictogramme, qui raconte chronologiquement une histoire,


Pictogramme sumérien

ni de l'art pariétal, qui est une peinture à même la roche des parois de grottes.



Il faudra attendre dix-sept millénaires pour que débute l'écriture







L'art préhistorique en BD par Eric lebrun

PASSIONNE DE DESSIN, il s'est spécialisé dans les illustrations sur la Préhistoire, pour des musées, sites, revues, livres, affiches, ...


Vous y découvrirez  la série d'albums "L'art préhistorique en BD", dont le premier tome est paru en 2012 aux Editions Glénat.

PASSIONNE DE PREHISTOIRE, en particulier d'art pariétal, il parcourt depuis 2000 la France, l'Espagne, le Portugal, l'Italie et la Belgique pour visiter les musées et sites préhistoriques. Il a vu plus de 130 grottes ornées paléolithiques, et en a découvert une nouvelle en Ariège en Août 2007. http://elebrun.canalblog.com/






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire