26 mai 2013

Les débuts de l'Art VISIONNAIRE - (Partie 2) -




L'Art Visionnaire...remonter le temps !


L'Art visionnaire est si important que l'on peut trouver une origine de cet Art dans un grand nombre de civilisations, de cultures, dans nombres de pays et à toutes les époques.


Du Chamanisme aux fresques préhistoriques...des fresques de la renaissance au symbolisme,  surréalisme et réel fantastique, l'artiste a fixé l'image qu'il a perçu, ressenti ou rêvé.

Images du Sacré,  mythes, l'existence même de l'humanité et celle d'une mémoire collective...


Réminiscence d'un "au-delà" ou d'une porte vers "la lumière" ?

 (sources :manifeste de Laurence CARUANA).



 Sans remonter trop loin dans le temps, et en France, en 1974,  l’hôtel Drouot présente son catalogue de vente aux enchères publiques, avec une couverture de Kalmakoff.  (1873-1955)

 - Salons et Visionnaires de 1880 à 1930, dont "l'Astaré" de Kalmakoff, qui sera le fil conducteur de  "l'art en marge des grands mouvements de 1880 à 1930". 

Kalmakoff sera redécouvert par hasard par deux passionnés, Georges Martin et Bertrand Collin du Bocag. Cet artiste russe Fantastique sera exposé à Paris en 1964.

Le Fantastique est déjà au goût du jour.


(Laurence CARUANA, de l'Académie de Vienne présente cet artiste dans sa revue visionnaire en 2004).






D'après mes recherches, MichelRandom (1933-2008) écrivain, journaliste, critique d’art, cinéaste et photographe est un des premiers a avoir  promu les artistes visionnaires et la naissance du "mouvement visionnaire" en France ,  composé de graveurs, de peintres et de sculpteurs de tendances classique, surréaliste ou réalité fantastique.  



C'est à la Galerie O.G.C Michèle Broutta, qu'il  découvre  l’Art Visionnaire contemporain.  Il projette de réaliser un film et rencontre les principaux membres de ce mouvement informel, dessinateurs, graveurs et peintres, tels que : Jacques Moreau dit Le Maréchal ,  Jean-Pierre Velly  et Ernst Fuch


L'Art Visionnaire - Jean pierre Velly
 JP VELLY - Etude de “la Vieille"



oeuvre d' Ernst FUCHS Académie des arts visionnaires VIENNE
Ernst Fuchs 1978 - Dédale et la nymphe (du cycle de Lohengrin)
Plusieurs galeries présentent leurs oeuvres  sur le thème Fantastique ou visionnaire.


 De nombreuses expositions itinérantes proposées ou organisées  par M. Random qui inclut des oeuvres de Velly, Jean-Martin Bontoux, Erik Desmazières, Yves Doaré, Jacques Houplain, Jacques Le Maréchal, Georges Rubel



Soutenu par la télévision française, Michel Random réalisera un film sur l'art Visionnaire  en 1977. (ci joint quelques extraits).




Allons à la découverte du Visionnaire....







En France,  Michel Random découvre  l’Art Visionnaire contemporain suite à une exposition organisée par la  Galerie O.G.C Michèle Broutta qui a créé au début des années 1970 une maison d’édition de bibliophilie « Œuvres Graphiques Contemporaines » (O.G.C.) où se côtoient des personnalités déjà reconnues et de jeunes artistes en passe de le devenir grâce à son indéfectible soutien.
- Jacques le Maréchal avait été repéré par Breton, du  mouvement surréaliste. Il est considéré par certains comme le leader de cette jeune mouvance visionnaire »


- Jean Pierre Velly, dessinateur, peintre, Graveur (1943-1990) plus connu en Italie qu'en France deviendra un grand ami de Michel Random.

 - Ernst FUCHS est déjà connu et reconnu pour avoir créer en 1946 l'école de Vienne du réalisme fantastique , où étaient enseignées les techniques des  maîtres anciens, qui ont donné les peintres fantastiques réalistes ( avec une clarté et des détails que certains ont comparé à la peinture flamande au début) combiné avec le symbolisme religieux et ésotérique.  (M. RANDOM écrira en 1984 un livre sur  Ernst Fuchs – le gardien du seuil ( Electa) (Sources Wikipedia)


Soutenu par la télévision française, le film sortira en 1977. Ce film long métrage sur l’Art visionnaire a révélé au public une autre forme de création contemporaine.   


M. Random organise  la première exposition du groupe des Peintres et graveurs visionnaires de Paris à Rome  octobre-novembre à la Galerie Don Chisciotte  
(où sont présentées les gravures d'Érik DesmazièresPhilippe Mohlitz, Yves Doaré, Jean-Pierre Velly, Mordecai Moreh). 


Erik Desmazières. Jardin en Italie
Erik Desmazières. Jardin en Italie, 1978, eau-forte et pointe sèche, 210 x 297 mm

Moreh Mordecai - Le jardin
Moreh Mordecai - Le jardin
Tous ces artistes sont des admirateurs de Dürer, Rembrandt, Rodolphe Bresdin, d’Odilon Redon et de Blake.

Les nombreuses expositions donneront à l'Art Visionnaire l’ampleur d’un mouvement artistique :


En 1976 :

 De nombreuses expositions itinérantes dont certaines proposées ou organisées par M. Random comme :
 - Rome, Galleria Don Chisciotte
JP Velly, Jean-Martin Bontoux, Erik Desmazières, Yves Doaré, Jacques Houplain, Jacques Le Maréchal, Georges Rubel


-  Paris, au Centre Français d’Art et d’Artisanat "Inspiration fantastique contemporaine". 

- Genève,   Galerie Bernard Letu : Quatre graveurs français du fantastique.  JP Velly,  Erik DesmazièresPhilippe MohlitzGeorges Rubel   

En 1977 : 
Rome, février au Centre Culturel Français  Le Regard et l’écriture  JP Velly , Yves Doaré, Luc Gerbier,  Jacques Le Maréchal,   François Mockel, Georges Rubel.   Une exposition de Michel Random
 - Paris, mars.  Galerie Bijan Aalam : Les Gravures Fantastiques Visionnaires de Paris
L’exposition est présentée par Michel Random. À cette occasion, la télévision française diffuse L’art visionnaire, film documentaire écrit et réalisé par ce dernier.
Extrait de la Préface de Michel Random : 
 "Prenez garde à l’insolite. Des jeunes gens terriblement doués apparaissent un peu partout : l’Autriche, l’Allemagne, l’Italie en connaissent quelques-uns. A Paris, ils forment une sorte de famille spirituelle. Ils se nomment Erik Desmazières, Yves Doaré, Jacques Houplain, Jean Martin-Bontoux, Georges Rubel, Jean-Pierre Velly et leur maître ou ami à tous : Le Maréchal. "

En 1979 :
Michel RANDOM est à la veille de la parution de son livre sur 'l'art Visionnaire"- (1980 -publié chez Fernand Nathan, avec en couverture un tableau de Le Maréchal). 

Michel Random l'art visionnaire
Edition Fernand Nathan (1979)
Sur le site dédié à Jean Pierre Velly, j'ai pu écouter un entretien  de Michel Random avec lui,  Jacques Le  Maréchal,  Mockel et d'autres artistes. 

Une grande discussion qui révèle leurs avis sur la définition et l'appartenance à ce mouvement Visionnaire. 



Je n'ai repris que les quelques phrases nécessaires à mon article et je vous laisse le plaisir de découvrir l’intégralité de cet enregistrement sur le site dédié à Jean Pierre Velly.



(à noter dans la conversation audio que les artistes présents semblent dire que l’art visionnaire n'a rien à voir avec la ou les religions)




.....Les Visionnaires ? Ce n’est pas de prévoir le futur, on en n’a rien à foutre…C’est de découvrir la vérité, ta vérité…

...Mais je crois que tous les visionnaires sont… mystiques ! Mais profondément… Alors Mockel, je voudrais te demander une chose : est-ce que tu mettrais Dalì dans « les Visionnaires » ?

(Mockel répond : “Non, car cela n’engage pas son être profondément”).

....Alors tu vois qu’on arrive à une définition d’une mystique ? C’est-à-dire : la mystique qu’est ce que c’est ? C’est entrer à l’intérieur de soi, c’est descendre DANS SES ENFERS ! Porca miseria ! Et ça, c’est la chose la plus dure du monde ! De descendre dans ses enfers…Parce que ensuite, comme dirait Michel Random, il faut resurgir. Et ça, c’est un autre problème !

Alors Dalì, c’est une pellicule. Tiens …comme dirait Maréchal, parce qu’il aime bien les mots en plastique et tout, c’est comme ça (gestes)…une pellicule en plastique. Alors Dalì n’a rien à foutre dans « les Visionnaires ». Rien...

...Alors la chose dont on a pas parlé hier soir, De Chirico, toute l’architecture fasciste italienne est venue APRES De Chirico, est construite selon les trucs de De Chirico… C’est assez hallucinant ça, non ? De Chirico, il a fait son pas en arrière, il s’est arrêté, PARCE CE QUE C’EST SUR LA CORDE RAIDE, Michel Random, qu’on voit l’artiste ! Et c’est dur ! Et « l’art Visionnaire », d’entrer à l’intérieur de soi-même, je crois que pour tout le monde, c’est la chose la plus difficile qui existe au monde, d’entrer, de toucher le fond de soi-même, je crois...../....


 ( merci à Julie et Pierre Higonnet,  auteurs du site dédié à JP Velly 
pour la mine d'informations  qu'il contient)


Démarrage difficile pour les artistes visionnaires ...


Pour Michel RANDOM, "les grands peintres d'antan se comptent sur les doigts des deux mains, alors qu'en deux générations, les peintres et graveurs visionnaires ont fourni quantité de créateurs".  

En France, le mouvement est important mais toujours boudé par les institutions artistiques officielles, voire méprisé.

C'est pourtant un mouvement artistique international, présent dans plusieurs pays comme en Italie, en Autriche au Etats unis

De nombreuses  Galeristes comme la galerie Râ de Monsieur Sérane, des collectionneurs et des mécènes ont compris l’importance du visionnaire grâce au talent d'artistes tels que Claude Verlinde, Michel Henricot, Poumeyrol ou Alain Margotton.

Michel Henricot
Michel Henricot - "Corps suspendu"
Jean Marie Poumeyrol - le lavoir

Oeuvre de Claude Verlinde - Fantastique
Claude Verlinde - Le poète 

La Galerie Râ d'Hervé Sérane semble avoir eu un parcours plus spécifique : 
 Faire connaître les Visionnaires et surtout Di-MACCIO

Il exposera aussi les peintres, Jean-Paul LANDAIS, Alain MARGOTTON, Yves THOMAS que je vous présenterai prochainement.




Partie 3 : Les artistes visionnaires  
Quelques noms connus ...et d'autres à connaître 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire