06 mars 2013

La Bubble chair

Le fauteuil Bulle par Eero Aarnio en 1968




Eero Aarnio à propos du fauteuil Bulle :  «Après avoir conçu le fauteuil Ballon, je voulais y introduire la lumière. J’ai alors eu l’idée d’un ballon transparent où la lumière entrerait de tous les côtés. Parmi tous les matériaux, seul l’acrylique pouvait convenir. D’abord chauffé il est ensuite soufflé dans sa forme, comme une bulle de savon. Comme je savais que les toits transparents en forme de coupole étaient faites ainsi, j’ai contacté le fabricant et je lui ai demandé s’il était techniquement possible de souffler une bulle plus grande qu’un hémisphère. Sa réponse était positive. J’ai fait faire un anneau en fer, la bulle a été soufflée, des coussins ont été disposés à l’intérieur et le fauteuil était prêt. Là encore, le nom du fauteuil s’imposait tout naturellement : Bulle. Il était difficile de lui trouver un pied qui conviendrait ». C’est l’heureuse raison pour laquelle le fauteuil Bulle est accroché au plafond.


Référencée dans les musées du monde entier, la Bubble Chair s'accroche à l'intérieur comme à l'extérieur et se prête à tous nos instants de détente : on y téléphone, on y bouquine, on s'y laisse bercer, bref, on paresse ! Elle incarne aussi bien l'esprit "lounge" qu'un certain psychédélisme, et même installée dans un endroit bruyant, elle procure un agréable sentiment d'isolement, à la manière d'un cocon.Tout comme le fauteuil Ballon, le Bulle impressionne par la singularité de son acoustique. Le fauteuil Bulle amortit les sons et procure un agréable sentiment d’isolement, même installé dans un endroit bruyant.
 Et puis, il y a surtout son esthétique originale qui lui valut d'être employée par le cinéma, la mode ou la publicité. Les plus grandes stars y ont posé, nous donnant forcément envie de les imiter.

Pour découvrir mon univers, voici l'adresse de mon site :
http://www.ateliercoraliereynard.com/






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire