21 septembre 2016

Le corail, au-delà de la couleur

Peut-être est-ce l'envie de prolonger l'été, en ce mois de septembre, je suis devenue accro au corail ! Non, pas la couleur corail que, par ailleurs je n'affectionne pas trop, plutôt l'animal puisque l'on parle d'un être vivant et toutes ses représentations, les façons de l'imaginer dans un décor !

 
Il symbolise les origines, la vie en danger, l'écosystème que nous devons protéger. Le corail devient précieux. Ses couleurs sont éclatantes et ses lignes très graphiques.Tous ces éléments nous amènent à penser que  le corail va petit à petit devenir l'un des incontournables de nos intérieurs. Petit tour d'horizon pour l'intégrer dans plein de styles....
 
 
Ambiance marine, bord de mer
 
Classiquement, les textiles et affiches aux motifs coralliens amènent immédiatement la touche marine.
 
Sur un coussin façon zen


 
En déclinaison de motifs toniques



Ou en quadryptique de tableaux aux tons doux, tout en légèreté


 
Façon cabinet de curiosités
 
Le style d'ambiance qui revient en force, esprit confiné, collectionneur, chargé en motifs et en couleurs. Tout le contraire de l'épure scandinave en quelques sorte, nous nous retrouvons davantage dans les fumoirs anglais.
 
 

Un fond coloré, des motifs, des objets anciens, du bois noble, et les coraux rouges pour illuminer l'ensemble




Toujours dans l'esprit collectionneur, les coraux sont associés aux minéraux, curiosités sous cloches, comme un retour au XIXE siècle, mais modernisé par un fond de mur coloré façon contemporaine, c'est là l'astuce !

 
 
Chic et classique
 
Le corail se décline en gravure ancienne pour une ambiance légèrement vintage ou bien mis en valeur, en objet unique entouré de matériaux nobles comme le marbre pour donner une jolie touche "peplum" un peu ludique.
 

 
Affiches corail : 2 styles de représentation pour jouer les ambiances



 
Corail rouge ou corail blanc, valorisé en objet unique
 
  
 
Contemporain et futuriste
 
Le corail s'imagine bien dans un univers ultra moderne et là ce sont les créateurs qui se chargent de le réinventer.
 
 En tissu aux couleurs éclatantes, façon Kenneth Cobonpue   http://www.kennethcobonpue.com/

 En photo panoramique du fond des océans

 


Poétique, réinterprété en œuvre de sel par l'artiste japonais Motoi Yamamoto
 
 
Et en accessoires intemporels
 
Un soupçon de kitsch rigolo dans les assiettes, le retour des bijoux , le corail se parsème un peu partout dans les objets du quotidien pour donner, au choix, la touche de glam, de ludique, de qualité ou simplement de couleur.
 


 
 
 
 

Maintenant que vous savez tout sur les possibilités qu'offre le corail dans la déco, laquelle sera la vôtre ?





16 août 2016

Louise-Caroline, une belle découverte artistique

Dépêchez vous,

Plus que quelques semaines pour aller voir le beau travail de Louise Caroline


EXPOSITION Jusqu'à OCTOBRE 2016

Le SAINT PAUL
Hotel Restauant
29 bd Franck Pilatte
06300 NICE




Mais qui se cache derrière cette belle personne ?

Elle n'est pas comme ces personnages que l'on devine au travers ses toiles et vous pouvez comme moi la rencontrer. Avec bonne humeur et grand sourire, elle vous laisse entrer dans son univers entre abstraction et figuration .



Cette  plasticienne qui vit et travaille à Antibes, trouve  son inspiration dans les tissus saturés d'encre utilisés en imprimerie. Elle s'approprie les motifs, les déchiffrer et en extirper  un message qu'elle sublime.

Les  couleurs s'interagissent et  de ces étoffes aux multiples textures, elle leur donne vie en les traitant comme des œuvres d'art. 

De ces constructions imaginaires, Louise Caroline met en valeur des effets de lumière vive, des émotions  sous forme de  touches colorées. 

Louise Caroline nous présente des œuvres situer au confluent de multiples courants artistiques même si sa préférence va à l’art moderne.  Peu de représentation figurative et laisser libre cours  à l'imaginaire.

Visite vertigineuse des émotions que vous découvrirez au travers ces toiles.






EXPOSITION Jusqu'à OCTOBRE 2016

Le SAINT PAUL
Hotel Restauant
29 bd Franck Pilatte
06300 NICE








Artiste peintre

10 août 2016

Objets déco géants : les yeux plus gros que le ventre !

Qu'ils sont amusants ces objets déco géants !

On se sent tout de suite lilliputien, ou réduit à la taille de Bébé !

Voilà une petite sélection d'objets géants à disposer chez vous, ou dans votre jardin, ou en bas de votre immeuble

Les plus raffinés : les fruits de Bull & Stein


Bull & Stein est une entreprise germano-brésilienne (si si, c'est la mondialisation ...), spécialisée dans la production d'objets en céramique de grands formats .
Leur créatrice brésilienne , Lisa Pappon, nous emmène dans un monde merveilleux ou nous évoluons au milieu de fruits géants , un jardin d'Eden format XXL

Par exemple ces somptueuses pommes en verre bullé



Ou cette pomme en or riche, pour un dîner aux chandelles tout à fait baroque



13 juin 2016

Christian GEAI, un maître dans l'Art de l'Enluminure

Enlumineur, au passé et au présent


Quand j'ai rencontré Christian GEAI, la première fois, son travail, sa technique et ses toiles m'ont fasciné,  mais l'écouter parler de sa vision de la peinture, c'est encore autre chose. 

Il a de multiples facettes et pratique toutes les techniques de peinture, de la miniature à la fresque. Pourtant, celles qu'il préfère sont, sans aucun doute, les techniques de la peinture à l’œuf,  de l'encre ferro-gallique, des pigments naturels et de la dorure sur parchemin.


LES FABLES DE LA FONTAINE oeuvre de Christian GEAI

Né à Cholet (49) en 1949, Christian GEAI dessine et peint depuis son plus jeune âge. Il finira son apprentissage de base classique à l'Ecole Supérieure des beaux Arts près de Hambourg en Allemagne, mais, comme il le dit si bien, "on n'arrête jamais d'apprendre". 

A son retour en France, dans les années 80, ses toiles feront l'objet de nombreuses expositions. Il innove avec un atelier de faïence et, pour ces pièces appréciées par des collectionneurs en Europe, au Japon et aux Etats Unis, on lui attribuera le Grand prix de région Pays de Loire et le titre de Second Meilleur Artisan de France en 1983.


La finesse de son dessin et son amour pour l'histoire,  lui "ouvrent" les portes de l'enluminure. Bien que cela soit un art complexe, il a toutes les qualités pour être enlumineur : minutieux, observateur, coloriste et infiniment patient. Un homme passionné par les  maîtres d’antan,  que ce soit les artistes florentins, vénitiens ou flamands,  surtout ceux de la Renaissance qui ont su donner à leurs œuvres, une finesse et une transparence inégalées.

En 1988,  il ouvre à Nice une école d'art , puis  une galerie atelier dans la rue Droite du Vieux Nice, face au Palais Lascaris : ARTDEC, une école qui était spécialisée dans la décoration d'intérieur, l'architecture d'intérieur, la peinture décorative, mais aussi la préparation aux concours d'entrée aux grandes écoles. 


Enluminure du Vieux Nice- Christian Geai

Ses connaissances et sa maîtrise, il les a mises à disposition de ses élèves dans le cadre d'un apprentissage.  J'ai eu la chance et le grand bonheur d'en faire partie.

Aujourd'hui, il se consacre presque uniquement au  dessin, aux couleurs et aux techniques  médiévales. 



Christian GEAI  réalise ses propres créations, soit sur des thèmes littéraires ou historiques, soit pour des particuliers tels que les Châteaux de France qui passent commande pour la réalisation de cartes de vœux, de menus, de diplômes, d’arbres généalogiques,  d’affiches, de blasons…. 
Les enlumineurs sont de véritables artistes créatifs et coloristes. qui  réinventent leur art avec des thèmes actuels  tout en respectant les styles et univers médiévaux. 
Château de Meillant- Christian Geai



Chateau de Trédion - Christian GEAI







Mais quelles sont les techniques de l'enluminure ?



Encore une fois,  nous allons remonter le temps car,  si à l'époque Romane, sa pratique était courante, de nos jours,  rares sont ceux qui maîtrisent cet art médiéval.


28 mars 2016

PALMYRE

PALMYRE 

Palmyre est une ville syrienne  abritant les ruines d'une cité antique renommée qui en araméen se dit Tadmor (ville des palmiers).

Berceau de 39 civilisations, elle remonte à 2000 ans avant JC sous la dynastie des Amorrites (sémitiques) chassés par  les Araméens 1000 ans plus tard....qui resteront jusqu'à la conquête arabe.

Soixante dix ans de recherches archéologiques, une reine célèbre Zénobie...la civilisation Palmyrénienne  fascine.

Elle avait son écriture qui fut créée au IVème siècle avant JC à partir de l'Araméen.  A cette époque, la ville de Palmyre était  au centre de grands échanges commerciaux.  Des inscriptions  furent même retrouvées jusqu'au nord-est de l'Angleterre. Son déchiffrement fut réalisé au XVIIIème siècle par l'abbé Barthélémy grâce des inscriptions bilingues Palmyre - Grec.


Inscription datant de 271 avant JC
La langue et l'écriture ( l'araméen palmyrénien, écriture de la langue araméenne parlée à Palmyre) ne survécurent pas à l'envahisseur Romain et disparurent vers le IIIème siècle au profit du Latin et du Grec.

Zenobie,  la reine de Palmyre du IIIe siècle de notre ère,  incarne la femme de pouvoir et elle est souvent représentée dans les arts, à l’opéra, en peinture ou en sculpture, sans oublier la littérature.
(Dernier regard de la reine Zénobie sur Palmyre), une toile de Herbert Schmalz.

Avant le début du conflit syrien en 2011, les ruines de Palmyre attiraient chaque année plus de 150 000 visiteurs.

Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco comme l'un des plus importants foyers culturels du monde antique

L'actualité sur  PALMYRE vaut bien une insertion dans le blog des Déco'zeuses.
C'est une des belles cités antiques, comme Babylone, Persépolis...notre histoire.

En illustration symbolique de destruction de grandes civilisations, mon dernier tableau d'une autre grande cité antique (Persépolis, 2015)  


Sur PALMYRE, on a beaucoup écrit ces derniers temps  mais pas seulement.....

Au Ier siècle de notre ère, un historien juif écrivait déjà « Salomon, pénétrant dans le désert situé au-dessus de la Syrie, y fonda une très grande ville, éloignée de deux jours de marche de la Syrie supérieure, d'un seul de l'Euphrate et de six de la grande Babylone. La raison pour laquelle cette ville fût bâtie si loin de toutes les autres parties habitées de la Syrie, c'est qu'au-dessous d'elle il n'y a point d'eau, et que sur son seul emplacement on a trouvé des sources et des puits. Salomon construisit donc cette cité, l'entoura de puissantes murailles et l'appela Thadamora tel est le nom qu'elle porte encore parmi les Syriens; les Grecs l'appellent Palmyra. » Josèphe (Antiquités judaïques, L VIII, ch. VI, § 1)


JOURNAL La TRIBUNE DE GENEVE, SYRIE, PALMYRE
PALMYRE Image : Keystone
un article du 16 mai 2015 dans la Tribune de Geneve, expliquait que des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient pris le contrôle de Palmyre, ville syrienne stratégique abritant les ruines d'une cité antique renommée, à l'issue d'âpres combats contre les forces du régime Syrienne.
La plupart des ruines monumentales comportant notamment des colonnades torsadées romaines, des temples des tours funéraires, se trouvent elles au sud-ouest de la ville.

L'article de Matthieu Goar et Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) dans le journal LE MONDE du 28 mars 2016 nous parle de la reprise de Palmyre à l’Etat islamique avec un beau rappel de ce qu'est cette ville.

JOURNAL LE MONDE, Syrie, Palmyre

Page suivante :

1) Au début du XX ème siècle, ces ruines inspirèrent Anatole FRANCE (voir le texte çi après)

2) une superbe vidéo pour ceux qui, comme moi, AIMENT les reconstitutions en images de synthèse en 2 parties (1/4 d'heure chacune) passée sur France 5.
PALMYRE, le royaume de sable sur DAILYMOTION